Le narcisse des poètes, la fleure nationale d’Andorre

Avec le confinement, la nature a pu souffler un peu. Les indices de pollution ont baissé, le silence a repris ses droits et, dans bien des endroits, les animaux ont pris leurs quartiers dans les villes, vides de gens, de voitures et d’activité. Il semble donc que rester chez nous a également permis à la nature de renaître. Une nature qui, avec l’arrivée du printemps, s’est réveillée du long sommeil de l’hiver pour se parer d’une multitude de couleurs et de formes capricieuses.

La nature, précisément, a toujours été une source d’inspiration pour les artistes. Et les fleurs encore plus : nous les retrouvons dans les chansons, la poésie et la prose qui évoquent ses formes, ses couleurs et ses odeurs ; les pinceaux des artistes ont reproduit ses tons sur toile, sur céramique ou sur bois ; et, à chaque printemps, nous revêtons des vêtements à imprimés floraux très colorés.

En Andorre, s’il y a bien une fleur qui tient le premier rôle en matière d’inspiration artistique, c’est sans aucun doute le narcisse des poètes. Cette fleur fragile, qui comporte six pétales blanches avec en son centre une petite corolle jaune à liseré rouge, pousse au printemps, à moitié cachée, et a été déclarée fleur nationale d’Andorre.

Le narcisse des poètes, dont le nom scientifique est Narcissus poeticus, est résolument poétique puisque nombreuses et nombreux sont les auteurs du pays à l’avoir mentionnée dans leur prose ou leurs poésies. Elles et ils ont mis à l’honneur cette fleur aux pétales en « papier » blanc, à la tige svelte et à la silhouette délicate, en décrivant à merveille son parfum intense si singulier. Un parfum qui se révèle à toutes celles et ceux qui randonnent en montagne et respirent l’odeur de chaque fleur.

Avec les mesures de confinement partiel mises en œuvre en Andorre, qui permettent de sortir se balader ou faire un peu de sport, nous avons la possibilité d’apprécier les narcisses des poètes dans toute leur splendeur, surtout les personnes habitant dans des paroisses d’altitude ou des localités rurales. Nous avons la chance que les narcisses des poètes et bien d’autres fleurs soient fidèles dès le retour des beaux jours. Toutes reviendront l’année prochaine se déployer sur les prés. Une raison de plus pour se promener en plein air et apprécier le si bel environnement naturel d’Andorre. Un véritable trésor à protéger et à découvrir !

Leave a Reply

Your email address will not be published.