Êtes-vous prêts à relever le défi « Estripagecs » ? Un itinéraire à travers les sommets les plus emblématiques d’Ordino

Depuis 2015, l’année où l’artiste Pere Moles a installé son œuvre « Estripagecs » dans le parc naturel de la vallée de Sorteny comme fenêtre pour admirer le paysage andorran, ces barreaux en fer forgé à pointes irrégulières que l’on plaçait jadis aux fenêtres des maisons rurales pour repousser les voleurs sont devenus un symbole de la paroisse d’Ordino. C’est pourquoi l’installation de pics à la cime de chacun des six sommets les plus emblématiques indique les montagnes à gravir pour compléter le « parcours des Estripagecs ».

Casamanya (2740 m). Afin de profiter de la vue à 360 ° qu’offre cette montagne rocheuse, l’ascension commence par la colline d’Ordino. Un sentier qui traverse la forêt d’Airola traverse le col de les Vaques et du Cap de l’Astrell, d’où vous pourrez admirer la vallée de la Valira d’Orient et les villages d’Ordino et de La Massana, avant d’accéder à votre premier sommet.

Pic de l’Estanyó (2915 m). Il est situé dans le parc naturel de Sorteny et l’itinéraire commence depuis le parking. C’est un itinéraire d’environ 12 km, bordés de prairies et de vieux murs de pierres servant d’abri pour les pasteurs et les bovins, de zones humides, de chevaux, d’ânes et de chamoix, traversé par la rivière Sorteny, le lac d’Estanyó, où la pêche à la truite est pratiquée, et la Serra del Roc del Rellotge qui vous mènera au deuxième plus haut sommet d’Andorre.

La Serrera (2913 m). En raison de sa proximité avec le précédent sommet, il a le même point de départ et un itinéraire de durée similaire, d’environ 7 heures. Du 17ème au 19ème siècle, ce sentier était utilisé pour transporter le fer extrait des mines andorranes. Du haut de son sommet, la vue s’étend au-delà des frontières de la principauté.

Font Blanca (2906 m). Depuis Cabana del Castellar et en traversant la forêt du même nom, vous arriverez à ce sommet situé à la frontière française, d’où vous pourrez apprécier la vallée de Sorteny et espionner le pays voisin.

Tristaina (2878 m). Dans un circuit accessible et très pittoresque, qui couvre trois lacs, l’ascension part de la plaine de Coma del Forat et augmente en difficulté sur le dernier tronçon avant d’arriver au sommet.

Cataperdís (2805 m). C’est l’itinéraire le plus court des 6 et il commence à la fin du CG-3. En chemin, vous pourrez profiter de la vue sur les lacs de l’Angonella et le bassin de Coma del Forat et au sommet, des bassins andorrans et de la vallée du lac de Soulcem.

Relevez le défi de découvrir ces 6 sommets pyrénéens pour une expérience inoubliable placée sous le signe de l’aventure ! Pour ce faire, vous aurez besoin d’un équipement adéquat, que vous trouverez à l’Illa Carlemany dans les boutiques suivantes : The North Face, Peak Performance et Salomon. Le personnel de ces magasins se fera un plaisir de vous aider à trouver les vêtements et les chaussures idéales.

 

*Photo gracieuseté du Comú d’Ordino

Leave a Reply

Your email address will not be published.