Avec la pandémie, le jogging fait son retour

Avec la pandémie, le jogging fait son retour

Le confinement total – qui nous a assignés à résidence de nombreuses heures – et le télétravail ont remis le jogging au goût du jour. Ce vêtement, que les grandes marques ont toujours boudé, a fait son retour avec la pandémie et la recherche du confort. Ses formes, sa fonction et son style ont ainsi été revus pour en faire un incontournable pour presque tout le monde : acheteurs et grandes marques. 

Les marques les plus prestigieuses le cachent encore parmi d’autres propositions, le relèguent au deuxième ou troisième plan et ne l’exposent pas en vitrine, même si son prix est prohibitif pour le commun des mortels. Mais les marques les plus populaires, avec une fourchette de prix très abordables, ont misé sur lui bien avant la pandémie, il y a environ quatre ans lors de l’avènement du style streetwear. Ce vêtement sans prétentions privilégie le confort, sans renoncer nécessairement au luxe. Un grand nombre de personnes obligées de rester à domicile pendant une longue période y ont eu recours pour s’habiller avec classe et décontraction lors, par exemple, de leurs réunions en ligne. Il fait désormais partie des polyvalents. 

À illa Carlemany, le centre d’Andorre, Jack & Jones (niveau 1) propose des sweats ainsi que des modèles inspirés du jogging classique, mais en version short pour l’été. Hugo Boss (rez-de-chaussée) dispose également de vêtements confortables et inspirés de ce look casual, destinés à son public le plus jeune et ses sous-marques. Hugo Boss applique elle aussi des critères de développement durable dans son processus de fabrication, tels que le recours au coton bio. Levi’s (niveau 1) contribue également à rendre la mode plus durable. 

Si vous aimez le streetwear, vous trouverez tout ce qu’il vous faut à illa Carlemany !

Leave a Reply

Your email address will not be published.